Dans quelques minutes, sa patronne fera une présentation devant 30 personnes. Kat se demande comment est-ce qu’elle y arrive. Comment font certains pour parler aussi facilement en public? Elle pose la question à sa patronne. Appelons-la Eve.

- N'êtes-vous pas inquiète de parler devant tout ce monde ? 

- Pas du tout! Répond Eve. 

- Waouh ! Pour moi c’est vraiment la chose la plus difficile à faire. 

Kat a toujours été passionnée par l'écriture et la lecture. C’est facile pour elle de coucher ses pensées sur du papier. Quand il s’agit de prendre la parole en public, c’est une toute autre histoire. Eve se rend compte que cela risque d’être un énorme obstacle pour la carrière de Kat. Elle décide de l'aider et lui paie des cours d’art oratoire.


Rappelant cette expérience, Kat Gordon nous invite à demander de l’aide lorsqu’on en a besoin. Aujourd'hui Kat Gordon est en face de plus de 30 étudiants. Elle parle de son parcours personnel et professionnel en tant que leader dans le secteur de la publicité. Elle ne tremble pas. Elle n'a pas peur du tout de parler en public. Elle n'a même pas besoin d'un PowerPoint pour captiver son auditoire. Auditoire dont je suis également membre.

J’ai en face de moi une femme forte. Elle nous raconte tous les défis qu'elle a surmontés. Je suis éblouie. Kat est entreprenante, innovatrice, partisane de diversité, une incroyable oratrice publique et je crois, une excellente mère. Elle fait partie des femmes prospères qui parviennent à être de bonnes mères tout en poursuivant leurs rêves professionnels. Elle ne donne pas de formule magique. Elle ne dit pas que tout est facile. Elle nous montre juste étape par étape que nous pouvons avoir le meilleur des deux mondes.

 

 

Kat travaillait à New York lorsqu’elle est tombée amoureuse de son époux. Elle tenait une bonne position dans une entreprise sur Madison Square. Elle avait un bureau avec des fenêtres. Elle a tout quitté pour s’installer dans la baie de San Francisco avec son petit ami à l'époque. Elle s’est mise en quête d’un nouvel emploi. Elle n'avait pas beaucoup d’opportunités parce que c’était la récession. Elle a fini par faire ce qu'elle qualifie comme le pire job de sa carrière. Kat se rendait au travail avec l’un de ses collègues qui allait très tôt. Elle arrivait à 7:15 alors qu’il n’y avait personne d’autre. Elle se mettait sous son bureau et pleurait. Elle avait besoin du salaire mais son travail n’avait rien de gratifiant. Plus tard, elle s’est mariée. Elle a obtenu un nouvel emploi, puis un nouveau et elle est tombée enceinte. Pendant toutes ces périodes, chaque fois qu’elle avait besoin d’acquérir une compétence spécifique, elle prenait des cours. Quand elle paniquait à l’idée d’un nouveau challenge, elle demandait conseils à quelqu’un. 

 


Kat a décidé de travailler en freelance. Elle voulait avoir plus de temps pour son fils. Quand elle a eu son deuxième enfant, elle a reçu une opportunité d'emploi à temps plein chez Google. Elle a refusé pour maintenir sa flexibilité et élever ses deux enfants. Aujourd'hui, son fils aîné rentre à l’université. Son deuxième garçon a 14 ans. Kat n'a aucun regret. Elle a été en mesure de façonner ses enfants et aujourd'hui, elle façonne une industrie. Kat s’est construit une réputation de chuchoteuse à l’oreille des mamans. Elle a créé sa compagnie appelée Maternal Instinct (Instinct maternel). Son travail consiste à concevoir des publicités qui s’adressent aux mères et aux femmes en général. Elle a identifié un besoin et elle a décidé de le combler. Plus tard, Kat a réalisé que seulement 3% des directeurs artistiques aux États-Unis étaient des femmes. Elle a lancé la 3% conference. Elle rassemble des hommes et des femmes de différents milieux pour discuter et trouver des solutions au manque de diversité dans l'industrie de la publicité, ainsi que les mauvaises influences médiatiques auxquelles nous sommes exposés quotidiennement. 

 

J'ai eu l'occasion d'écouter Kat Gordon pendant mon cours de Women in Leadership à Hult International Business School. Elle a partagé beaucoup de choses, mais si je ne devais en garder qu’une seule ça serait « Qu’est-ce que tu feras à propos de ça ? » Chaque fois que nous faisons face à un défi, une injustice, un besoin, que faisons-nous à ce sujet? Aujourd'hui, j'ai choisi d'écrire, dans l'espoir que l’expérience de Kat nous inspirera à agir.

 

What are you going to do about it? 

 

Photo credit: Scott Kline
 

In few minutes, her boss is going to present in front of 30 people. Kat is looking at her and wondering how she can do that. How people are so comfortable speaking in public? She asks her boss, let’s call her Eve.

- Are you not worried about going to talk in front of these people?

- Not at all! Eve replies.

- Wow! That’s the most dreadful experience for me.

Kat has always been passionate about writing and reading. It’s easy for her to put her thoughts on her paper. When it comes to take the stage and speaking them out, it is another story. Eve realizes that this is going to be a huge obstacle for Kat in her career. She decides to help and pay for a public speaking class for Kat. 


Recalling that experience, Kat Gordon tells us that we should ask for help when we need it. Today Kat Gordon is in front of more than 30 graduate students. She is speaking about her personal and professional journey as a woman leader in the advertising industry. She is not shaking. She is not scared at all about talking in public. She does not even need a PowerPoint to captivate her audience. Audience from which I am also a member.

I am watching at a strong woman talking about all the challenges she overcame, and I am amazed. Kat is an entrepreneur, an innovator, a diversity advocate, an incredible public speaker, and I believe an amazing mother. She is an example of thriving women who manage to be great mothers but still looking forward to pursue their professional dreams. She is not giving a magic formula. She is not saying that it’s easy. She is just showing that step by step you can have the best of both worlds.



 

alt description

 

Kat was working in New York when she felt in love with her current husband. She was holding a good position in a company on Madison Square. She had an office, with windows. She left all of it to come to the bay area to stay with her boyfriend at the time. She started looking for a job. She didn’t have much opportunities because there was a recession happening at the time. She ended up doing what she qualifies as the most crushing job ever in her career. Kat commuted with a colleague who used to come up very early at work. She would arrive at 7:15 when no one else was in the office. She would go under her desk and cry. She needed the paycheck but this job had nothing rewarding. Later, she got married. She got a new job, then a new one and she got pregnant. During all these times, it is worthy to note that when she needed to acquire a specific skill, she would just take a class and work on it. When she freaked out about a new challenge, she would talk to someone and get advice.

 

Kat decided to work freelance when she got pregnant. She wanted to have more time for her son. When she had her second kid, she received a great full-time job opportunity at Google. She refused it to keep her flexibility and raise her two kids. Today her oldest son is entering college. Her second boy is 14. Kat has no regret about the choices she made. She was able to shape her children and today she is shaping an industry. Kat has grown a reputation as a mum whisperer. She created her own company called Maternal Instinct. Her job is to design advertisements that talked to mothers and women in general. She identified a need for it and she worked to fulfill it. Later, Kat realized that only 3% of women in US were Creative Directors. She initiated the 3% conference. She gathers men and women from different backgrounds to discuss and tackle the lack of diversity in the advertising industry as well as the unhealthy media diet we consume daily.

I had the opportunity to listen to Kat Gordon during my Women in Leadership Class at Hult International Business School. She shared a lot of things but if I had to keep only one, it will be "What are you going to do about  it?" Every time we face a challenge, an injustice, a need, what do we do about it? Today I have chosen to write, hoping that Kat’s journey will inspire you and me to act.

Les Chroniques De Tchonté

Young African woman addicted to God, Books, Ice Cream, Travels, Writing and much more. I want to transform the education system in Cote d'Ivoire. Isn't that great or crazy? Fotamanan (Welcome in Senoufo) to my world. Take a seat!

READ MORE

    N'hésitez pas à partager et donner votre avis / Feel free to share and comment