Est-ce que je vous ai dit que j'ai obtenu mon Master en Entrepreneuriat Social? Eh bien, ce n’est pas trop tard pour en parler. Ce programme était beaucoup plus que l'obtention de bonnes notes. Ce que je garderai toujours avec moi est l'expérience humaine avec tous mes camarades de classe. Ils m’ont fait réaliser que rien n’est impossible. De l'obtention d'un Master à 52 ans jusqu’à la création d’une entreprise dans la vingtaine. Je vous ai parlé de Musana dans un article précédent et comment ils sont en train de changer la vie des vendeurs de rue en Ouganda. Aujourd'hui nous allons découvrir Atlas et leur désir de nous faire courir pour les autres.
 

Peux-tu courir? Veux-tu supporter une cause sociale? Alors Atlas est là pour toi. L'idée de départ vient de mon camarade de classe Belge, Thomas. Avec ses cheveux et sa barbe en pagaille, Thomas vient d'une famille supportive où tout le monde l'encourage à poursuivre ses rêves. Il a d'abord commencé une entreprise pour vendre des tissus alors qu'il préparait son Bachelor. Il a compris très tôt l'importance de l’entrepreneuriat et comment tirer parti de ses relations. Aujourd'hui, avec deux autres camarades de classe, Oliver et Magalie, il a mis en place Atlas.

Atlas est une application qui sera disponible pour les téléchargements à la fin de l'année. Elle permettra aux coureurs habituels et aux occasionnels (comme votre hôte ici) de courir pour une cause. Les entreprises sponsors offriront ensuite 25 cents pour chaque mile couru, à l'organisation que vous soutenez. Avec les réseaux sociaux, nous sommes maintenant en mesure de donner de l'argent à des causes qui comptent pour nous. Avec Atlas, Thomas et son équipe veulent que nous donnons de notre sueur. Pensez-y! Vous pouvez courir et entretenir une vie saine tout en faisant du bien pour les autres …

La société a déjà collecté des fonds pour Musana et SAY (Social Advocates for Youth). Dans le futur ils créeront une communauté autour d’Atlas. Ils permettent aux entreprises sponsors de participer à des initiatives sociales dans leur communauté pendant que les coureurs (clients) pourront également en apprendre davantage sur l'impact créé par leur sueur.
 

Credit Photo: Atlas Facebook Page

Une des citations que Thomas a partagé avec moi pendant notre interview pour cet article est: «Si vous ne disposez pas de ressources, faites preuve d’ingéniosité. » Combien de fois avons-nous renoncé en raison des contraintes et des défis que nous ne pensions pas pouvoir surmonter? Avons-nous essayé? En avons-nous parler à des gens? Pour Thomas, il est important de partager nos idées. Nous avons tellement peur qu’on nous vole nos superbes idées de business que nous ne disons rien à personne. Savez-vous si la personne à côté de vous peut vous aider à réaliser vos rêves? Dans le cas de Atlas, Thomas, Magali et Oliver, ont embarqué ensemble parce que le premier a partagé son idée. Etes-vous aussi prêts à partager et apprendre des autres? Voulez-vous changer le monde ou au moins l'améliorer? Apprenez en plus sur l’aventure de Atlas sur leur page Facebook, et apprêtez vous  à courir pour les autres! 
 

Atlas: Run for others

Credit Photo: Atlas Facebook Page

 

Did I tell you that I got my Master in Social Entrepreneurship? Well it’s not too late to talk about it. This program was much more than getting good grades. What I will forever keeps with me is the human experience with all my classmates. They made me realize that nothing is impossible. From getting a Master at 52 to start a company in your 20s. I told you about Musana in a previous article and how they are changing the life of street vendors in Uganda. Today let’s discover Atlas and their desire to make us run for others.

Can you run? Would you like to help a social cause? Then Atlas is here for you. The start up idea came from my Belgian Classmate Thomas. With his crazy hair and beard, Thomas come from a supportive family where everyone encourages him to pursue his dreams. He initially started a company to sell fabrics while he was in undergrad. He understood early the importance of entrepreneurship and how to leverage your relationships. Today with two other classmates, Oliver and Magalie, he set up Atlas.

Atlas is an application that will be available for downloading at the end of this year. It allows runners and non casual runners (like your host here) to run for a cause. The sponsoring companies will then offer 25 cents for every mile you run, to the organization you support. With Social Media, we are now able to donate money to causes that matter to us. With Atlas, Thomas and his team wants us to donate our sweat. Think about it. You can run and maintain a healthy life while also doing some good for others… 

The company already raised money for Musana and for SAY (Social Advocates for Youth). In the future, they will create a community around Atlas. They allow corporate sponsors to participate in social initiatives in the community they operate while runners can also learn more about the impact created by their sweat. 



Credit Photo: Atlas Facebook Page

One of the quotes Thomas shared with me during our interview for this article is that « If you don’t have the resources, then be resourceful. »  How many times did we give up due to constraints and challenges we didn’t think we could overcome? Did we try? Did we talk to people about it? For Thomas, it’s important to share our ideas. We are so scared about other people stealing our amazing business ideas that we don’t tell anyone about them. Do you know whether the person next to you can help you achieve your dreams? In this case, Thomas, Magali and Oliver, got into the same boat because the first one shared his idea. Are you also willing to share and learn from others? Do you want to change the world or at least improve it? Learn from Atlas’s journey on their Facebook Page, and be ready to run for others!
 

 
 

Les Chroniques De Tchonté

Young African woman addicted to God, Books, Ice Cream, Travels, Writing and much more. I want to transform the education system in Cote d'Ivoire. Isn't that great or crazy? Fotamanan (Welcome in Senoufo) to my world. Take a seat!

READ MORE

    N'hésitez pas à partager et donner votre avis / Feel free to share and comment