Ecrire cet article n'a pas été chose aisée. Pourtant je sais exactement ce que je veux léguer aux futures générations. La difficulté résidait en la manière dont je débuterais l'article. Maintenant que c'est chose faite, "qu'est ce que vous voulez transmettre aux futures générations?" C’est l’une des questions que Grace m’a posées dans le cadre de la contribution digitale à la Journée Internationale de la Femme Africaine.

 

En 2016, l'une de mes profs m'a laissé un commentaire sous un devoir. "Never forget how powerful your voice and presence are and never stop sharing these gifts with others." N'oublie jamais à quel point ta voix et ta présence sont puissants et n'arrête jamais de partager ces cadeaux avec les autres.

 

L'importance d'avoir une voix, une opinion, une présence... Voilà ce que j'aimerais transmettre à mes futures filles. Chinua Achebe en citant un proverbe Africain disait que l'histoire de la chasse glorifiera toujours le chasseur tant que les lions n'auront pas d'historiens. Il suffit de regarder autour de nous pour voir à quel point c'est important que chaque individu raconte son histoire et celle des siens.

 

J'aimerais que mes filles sachent qu'elles sont tout aussi capables que n'importe qui, de se construire leurs propres opinions et de les porter sur la place publique. Une amie me disait que nos opinions sont la synthèse de ce que nous recevons des autres. C'est vrai. Malheureusement bon nombre de personnes ne sont pas capables de penser au delà de ce que leur dit Papa, Maman ou l'enseignant.

 

J'aimerais que mes filles lisent, voyagent, apprennent, réfléchissent, créent et partagent ce qu'elles ont dans la tête avec le monde entier. A aucun moment elles ne devront hésiter à présenter leurs points de vue en se croyant inférieures à ceux d'en face. Oui parfois elles auront à se taire par respect ou pour éviter des débats inutiles. Mais cela ne devra en aucun cas faire taire la voix de leurs convictions intimes.

 

Le respect, l'honnêteté, le travail, la pudeur, l'amour, et le partage sont bien sûr des valeurs que j'aimerais leur transmettre. Mais si je devais me focaliser sur une seule chose, ce serait l'importance de faire entendre sa voix que ce soit par les mots ou les actions. Je voudrais qu'elles soient responsables de leurs choix, qu'elles créent et qu'elles écrivent leur histoire...


Le 31 juillet est la Journée Internationale de la Femme Africaine. Vous ne le saviez pas? Moi non plus avant que Grace ne me contacte. Elle a mis en place la contribution digitale à la Journée Internationale de la Femme Africaine, pour montrer les multiples visages de cette femme africaine. Faites un tour sur le site pour découvrir deux femmes  qui m'inspirent, ce que j'ai reçu en tant qu'Africaine et plein d'autres choses qui contribuent à faire de moi la jeune femme Africaine que je suis.

Sinon et vous, q
ue souhaitez-vous transmettre aux futures générations?

 

 

What I would pass on to my daughters


 

Writing this article was not easy. Yet I know exactly what I want to bequeath to the future generations. The difficulty laid in the way I would begin the article. Now that it's done, "what do you want to pass on to the future generations?" This is one of the questions that Grace asked me as part of the digital contribution to the International Day of the African Woman.

 

In 2016, one of my teachers left me a comment under a homework. "Never forget how powerful your voice and presence are and never stop sharing these gifts with others."

 

The importance of having a voice, an opinion, a presence ... This is what I would like to pass on to my future daughters. Chinua Achebe quoting an African proverb said that the history of hunting will always glorify the hunter as long as the lions have no historians. You just have to look around to see how important it is for each individual to tell his and his people’s story.

 

I would like my daughters to know that they are just as capable as anyone, to build their own opinions and bring them to the public square. A friend told me that our opinions are the synthesis of what we get from others. That’s true. Unfortunately many people are not able to think beyond what Dad, Mom or the Teacher tell them.

 

I would like my daughters to read, travel, learn, think, create and share what they have in their mind with the whole world. They should never hesitate to present their points of view by thinking themselves inferior to those on the other side. Yes, sometimes they will have to be silent out of respect or to avoid unnecessary debates. But this should not in any case silence the voice of their intimate convictions.

 

Respect, honesty, work, modesty, love, and sharing, are of course values ​​that I would like to convey to them. But if I were to focus on just one thing, it would be the importance of making one's voice heard through words or actions. I want them to be responsible for their choices, for creating and for writing their story ...

 

July 31st is the International Day of the African Woman. You didn't know that? Me neither until Grace contacted me. She set up the digital contribution to the International Day of the African Woman to show the multiples faces of the African Woman. Take a look at the website to discover two women who inspire me, what I have received as an African and many other things that contributed to make who I am.

What about you? What do you want to pass on to future generations?

Les Chroniques De Tchonté

Young African woman addicted to God, Books, Ice Cream, Travels, Writing and much more. I want to transform the education system in Cote d'Ivoire. Isn't that great or crazy? Fotamanan (Welcome in Senoufo) to my world. Take a seat!

READ MORE
  1. L'amour de DIEU, La responsabilité mais surtout le fait d'être capable de penser par elle même. J'ai adoré vous lire. Merci!

    • Ce sont de belles valeurs et j'espère que vous réussirez la transmission. Merci pour la visite!

  2. La loyauté, l'amour du travail, de Dieu et le respect.

    • Te connaissant, tu pourras servir d'un bon exemple pour les guider. Merci chérie d'être passée.