Comment est-ce possible d'avoir une journée parfaite alors qu'il y a eu tellement de ratés?

 

Ce matin je me suis levée avec des objectifs bien définis. Le plus important était d'aller regarder le film d'animation "Dia Houphouët" avec 20 enfants du Centre Eulis. La séance de 10h devait avoir lieu au Cinéma Majestic de Sococé. Des amis et des inconnus sur les réseaux sociaux ont accepté d'offrir des tickets. J'ai quand même décidé d'informer les enfants du coût pour que ceux dont les parents en ont les moyens puissent acheter. Également parce qu'il n'y aura peut-être pas toujours des sponsors. Et passer de la gratuité au payant n'est pas la chose la plus facile à faire. Six enfants sur vingt ont acheté leur ticket. Les autres tickets ont été offerts. Alors qu'est ce qui n'a pas marché?

 

L'homme propose, Dieu rit. Tout a commencé par un père qui ne voulait pas que ses deux filles participent à la sortie. Il n'était pas rassuré par le fait qu'elles aient à se déplacer hors de Yopougon. Sauf que la mère avait donné son accord et nous avions déjà les tickets. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, nous avons trouvé deux nouvelles participantes très ravies de rejoindre l'aventure.

 

Nous sommes arrivés bien avant 10h. Les enfants ont eu l'occasion de faire une visite rapide de Sococé. Certains ont même essayé les escalators. Malheureusement, le cinéma a eu un problème technique et la séance de 10h de Dia Houphouët a été annulée. Celle de 13h n'était pas sûre mais de toutes les façons nous ne pouvions pas attendre. Les employées du Majestic nous ont suggéré d'aller regarder "Ferdinand" au Cinéma du Sofitel.

 


 

 

Notre chauffeur du jour n'a pas fait de manières pour nous y conduire. Mais au niveau du Carrefour la Vie, le poteau des feux tricolores était tombé sur la chaussée. De quoi me faire penser que cette journée avait bien trop d'incidents négatifs. Le film avait déjà commencé lorsque nous sommes arrivés. Il n'était plus question d'acheter du pop corn pour les enfants. Ça aurait pris beaucoup trop de temps, ça coûtait plus cher qu'à Sococé et on devait également acheter des paires de lunettes parce que "Ferdinand" est en 3D.

 

1h30 plus tard, tout le monde était heureux. Même si on souhaitait regarder "Dia Houphouët" pour le côté historique, et "Made in Côte d'Ivoire", "Ferdinand" a su nous combler de bonheur. Ferdinand est un Taureau tout à fait différent des autres. Le genre à se lier d'amitié à une chèvre, à aimer la danse, et à apprécier le parfum des fleurs. Le seul Taureau à n'avoir aucune envie de participer à une corrida. Il nous donne d'importantes leçons d'amitié, d'amour, de compassion et de non-violence. Les enfants ont apprécié et moi j'en ai été heureuse.

 

Pour couronner le tout, Technodream nous a tous invité à déjeuner à l'allocodrome de Cocody. Par tous je veux dire 20 enfants, une bénévole accompagnatrice, deux amies qui nous ont rejoint au Cinéma et nous ont aidé à gérer les enfants, et le chauffeur du véhicule et son apprenti. Nous avons fait un véritable festin. J'étais stressée à l'idée de mettre plus de temps que prévu mais tous les parents ont été rassurés.
 


 

 

Pour cette première sortie, la compagnie Apache Transport nous a gratuitement accompagnés. J'ai failli gâcher les choses en ne faisant pas de rappel quelques jours avant. Mais le fondateur a quand même remué ciel et terre la veille, pour qu'on ait le car de 22 places que je lui avais demandé.

 

La sortie a failli être vaine lorsque la séance a été annulée à Sococé. Heureusement, grâce à Sonia, le Majestic nous avait permis d'acheter des coupons au rabais et utilisables pour tous les films. Sans quoi nous aurions dû dépenser beaucoup plus pour regarder "Ferdinand".

 

On ne se rend pas toujours compte de la chance de grandir dans certains milieux favorisés. J'étais à l'université lorsque j'ai mis les pieds dans un cinéma pour la première fois. Pas parce que mes parents n'en avaient pas les moyens mais parce que ça ne faisait juste pas partie de leurs habitudes, de leur culture. Plus jeune, chaque tour à Sococé était un moment de fête pour moi. Aujourd'hui, Dieu a permis que les enfants du Centre Eulis découvrent à la fois Sococé et le cinéma de Sofitel Ivoire. Il a permis que leur première expérience au cinéma se fasse avec un film en 3D. Et que tout le monde rentre sain et sauf.

 

L'homme propose, Dieu rit. Parce que nous ne saurions nous attendre à tout ce que Lui, a prévu pour nous. Il y a eu un florilège d'incidents qui auraient pu gâcher cette journée, mais Dieu a décidé qu'elle soit réussie. Pas telle qu'on l'imaginait mais encore mieux.

 

 

Nous avons toujours l'intention de voir "Dia Houphouët" d'une façon ou d'une autre. Nous avons l'intention de faire savoir aux enfants que notre pays regorge de talents dans tous les domaines. Mais même si cela n'a pas été possible aujourd'hui, la journée a tout de même été parfaite. Parfaite parce qu'elle était pleine d'amour, de joie, et de fous-rires. In shaa Allah, les leçons du jour aideront à mieux préparer les prochaines sorties mensuelles.

 

La joie des enfants et de leurs parents est la plus belle récompense qui soit. Je n'y serais pas arrivée sans tous les donateurs et ces personnes qui me soutiennent depuis le début de l'aventure. Je ne cesserai de vous dire merci. Nous sommes toujours à nos débuts mais in shaa Allah nous irons encore plus loin dans cette découverte du monde à travers les livres, des ateliers, et des sorties éducatives. Que Dieu vous bénisse.
 


 

Suivez-nous sur notre page Facebook pour en savoir plus sur toutes nos activités.

Les Chroniques De Tchonté

Young African woman addicted to God, Books, Ice Cream, Travels, Writing and much more. I want to transform the education system in Cote d'Ivoire. Isn't that great or crazy? Fotamanan (Welcome in Senoufo) to my world. Take a seat!

READ MORE

    N'hésitez pas à partager et donner votre avis / Feel free to share and comment