Si Elon Musk est capable de construire des fusées à bas coûts alors que personne ne croyait cela possible, alors je peux également construire des bibliothèques partout en Côte d’Ivoire.

 

En lisant ce qui précède, vous vous demandez peut-être qui est Elon Musk. Jusqu’à très récemment, je savais uniquement qu’il était le fondateur de Tesla, une compagnie qui produit des véhicules électriques. J’avais également vaguement entendu parler de ses projets de fusées. Mais il a fallu que Befoune et Lalla me parlent de sa biographie, écrite par Ashlee Vance, pour que je me décide à en savoir davantage sur l’entrepreneur qui pourrait changer le monde, et qui rêve de conquérir la planète Mars.

 

Elon Musk est né et a grandi en Afrique du Sud. Sa mère Maye a été mannequin pendant une cinquantaine d’années et son père était ingénieur mécanicien. Ses grands parents maternels étaient de grands aventuriers, pilotant leur propre avion pour sillonner le monde. Leur mode de vie a sans doute eu un impact sur l’éducation et la manière de voir le monde de leurs enfants et petits-enfants. Passionné de lecture et de découvertes, Elon devient vite un monsieur-je-sais tout. Ses parents divorcent pendant son adolescence et il décide d’aller vivre avec son père.

 

Pendant le collège, Elon a été pris pour cible et harcelé par certains élèves. Et même s’il ne dit pas grand chose sur le sujet, il semblerait que son père lui infligeait également des violences morales à la maison. Mais Elon avance tant bien que mal dans ses études. Sans être le meilleur de sa classe, il excellait dans les matières qui l’intéressaient et négligeait généralement les autres. À 17 ans, il a la possibilité d’obtenir la nationalité Canadienne grâce aux origines de sa mère. Il en profite pour filer vers le Canada, avec pour objectif ultime de s’installer un jour aux Etats-Unis.

 

Elon galère un peu au Canada parce que le grand-oncle sur lequel il comptait avait déménagé aux Etats-Unis. Il finit par s’installer chez un cousin éloigné. Après une année à faire de nombreux petits boulots, Elon s’inscrit à Queen’s University. C’est là-bas qu’il rencontre sa première épouse, Justine Wilson. Après deux ans à Queen’s, il obtient une bourse pour l’University of Pennsylvania et part enfin aux Etats-Unis.

 

La biographie d’Elon Musk est pleine de détails intéressants sur sa vie, mais je n’ai pas l’intention de la réécrire ici. Allons directement à l’essentiel, ses premiers grands pas dans l’entrepreneuriat. Elon fonde sa première entreprise en 1995, avec son frère Kimbal et Greg Kouri, un investisseur Canadien. Zip2, initialement appelé Global Link Information Network, aidait les entreprises à se faire connaître sur internet, grâce à un répertoire d’entreprises lié à des cartes géographiques. Pour faire court, l’entreprise attire des investisseurs, et ceux-ci finissent par assigner Elon Musk au poste de directeur technique et embauchent un autre directeur général. Elon Musk n’avait pas beaucoup d’expérience à l’époque, et avait du mal à gérer les relations avec ses collaborateurs. À la suite d’une fusion avortée avec une autre entreprise, Zip2 se retrouve dans une mauvaise posture et perd de l’argent. Elle est sauvée lorsque Compaq décide de racheter l’entreprise pour 307 millions de dollars. Elon Musk devient ainsi millionnaire avec 22 millions de dollars.

 

Bon nombre de ceux qui vivent en occident connaissent sans doute Paypal. C’est un service qui facilite les paiements en ligne à partir d’un email. Le succès de Zip2 et ses premiers millions aident Elon à avoir encore plus confiance en lui. Il développe également un personnage de play-boy dont on parle souvent dans la presse. Il investit l’argent retiré de la vente de Zip2 dans une nouvelle entreprise, X.com. L’objectif est de créer une banque en ligne pour révolutionner l’industrie bancaire. Plus tard, X.com fusionne avec Confinity, son grand concurrent, fondé par Max Levchin et Peter Thiel. Comme avec Zip2, l’entreprise connait également des hauts et des bas. Les nombreux problèmes technologiques et financiers de l’entreprise finissent par donner lieu à un coup d’État. Elon est remplacé en tant que CEO par Peter Thiel pendant qu’il effectue sa lune de miel avec Justine, sa première épouse. Musk rentre par le premier avion disponible, mais il n’arrive pas à récupérer son poste. La presse s’en donne à coeur joie, et son statut de leader prend un coup. X.com est renommé Paypal, et Elon finit par accepter que Peter Thiel fera un bon travail. Plus tard, Paypal est racheté par Ebay, et Elon Musk empoche plus de 100 millions de dollars. Il est déjà à l’oeuvre pour la réalisation de deux autres grands projets : la vulgarisation des voitures électriques et la conquête de la planète Mars.

 



 

Il serait facile de voir en Elon Musk, un fou passionné de science-fiction, avec des ambitions démesurées. Et il ne serait que ça, s’il n’avait pas réussi à montrer au monde qu’il est capable d’accomplir ce que le commun des mortels pense impossible. En 2002, Elon Musk fonde Space X. Face aux coûts exorbitants des fusées produites par les Russes, Elon décide de construire des fusées beaucoup moins chères et made in USA. Bien que n’ayant pas étudié le domaine aérospatial à l’Université, Musk apprend très vite grâce à ses lectures et en questionnant les meilleurs de l’industrie. Alors que le monde le croit fou, il recrute les meilleurs ingénieurs dès l’université, et des professionnels fatigués de s’ennuyer dans les institutions et grandes entreprises déjà installées. Elon s’attaque à une industrie où les conventions ont la peau dure. Après d’énormes difficultés, des lancements ratés, une fusée explosée, Elon est au bord de la faillite. Il a investi pratiquement tout ce qu’il avait dans SpaceX et Tesla. C’est alors que SpaceX réussit enfin son premier décollage et reçoit plus d’investissements pour construire des fusées et installer des satellites dans l’espace. Même si Boeing et Lockheed Martin dominent le secteur aux Etats Unis, SpaceX s’impose progressivement grâce à des prix défiant toute concurrence.

 

Elon Musk a pratiquement fondé SpaceX et Tesla au même moment. Mais si SpaceX est son véritable bébé, il y a pas mal de controverses au niveau de Tesla. L’entreprise a initialement été fondée par Martin Eberhard et Marc Tarpenning. Elon Musk cherchait à créer des voitures entièrement électriques lorsqu’il a été approché par Eberhard et Tarpenning pour investir dans leur entreprise. Premier et plus gros investisseur, il finit par s’imposer en tant que co-fondateur et à évincer Eberhard de son post de CEO. Tesla traverse de grandes périodes sombres, entre les problèmes technologiques, les retards de livraisons des premières voitures, et les grandes promesses faites par Elon Musk dans la presse. Mais aujourd’hui, Tesla a également réussi à s’imposer en tant que constructeur automobile. Bon nombre de constructeurs plus anciens, se sont inspirés des technologies apportées sur les voitures Tesla et Elon arrive toujours à surprendre aussi bien ceux qui l’admirent que ses critiqueurs.   

 

Elon a également investi dans SolarCity, une compagnie créée par ses cousins Lyndon et Peter Rive. SolarCity a commencé en tant qu’installateur de panneaux solaires, avant de plus tard fabriquer ses propres panneaux. Alors que la plupart des entreprises vertes échouaient, SolarCity a réussi à s’imposer grâce à un modèle économique différent. SolarCity intervient dans les stations de rechargement des voitures de Tesla et a été rachetée par celle-ci.

 

Elon Musk est parfois comparé à Steve Jobs, mais il se pourrait que ses réalisations surpassent bien celles du génie d’Apple, et je pense que c’est déjà le cas. Bien sûr, Elon n’est pas un ange. Il est souvent brusque avec ses employés et ne perd pas de temps avec ceux qui ne lui semblent pas utiles pour accomplir sa mission de prolonger la vie de l’humanité. Il fait beaucoup de promesses qui très souvent ne sont pas tenues dans les temps. Il consacre pratiquement sa vie à Tesla et SpaceX et en attend autant de la part de ses collaborateurs, réduisant fortement leurs chances d’avoir une vie personnelle. Bon nombre de ses anciens salariés le critiquent pour ses manières de faire, mais un plus grand nombre encore semble le porter en admiration. Entre son enfance difficile, la mort de son premier fils, la maladie qui a faillit l’emporter, ses divorces, les critiques de sa première femme sur son blog, celles de la presse, et les échecs de ses entreprises, n’importe qui aurait pu craquer, mais pas Elon Musk. Il n’accepte pas qu’on lui dise non, que c’est impossible. Il fera tout pour vous prouver le contraire.

 

Je n’ai pas regardé Iron Man mais apparemment le personnage de Tony Stark s’inspire un peu de la vie du quarantième homme le plus riche au monde. Pour Elon, l’argent n’est pas le plus important. Il a plusieurs fois manqué de tout perdre, parce qu’il vise un objectif plus grand que lui-même et ce qu’il possède. Elon Musk essaie de sauver l’humanité en favorisant la création de plus de voitures électriques et l’utilisation de l’énergie solaire. Il veut également faire de l’homme un être interplanétaire, en facilitant les voyages dans l’espace et en colonisant Mars. Je me suis parfois inquiétée de cette ambition, car si les hommes détruisent la terre  doit-on leur donner la possibilité d’en faire de même avec les autres planètes ?

 

 

À aucun moment je n’ai eu envie de lâcher la biographie d’Elon Musk. C’est sans aucun doute un personnage doté d’un immense égo, mais sa folie est inspirante. Il y a encore tellement de choses intéressantes à lire sur lui, mais il vous faudra pour cela vous procurer « Elon Musk. Tesla, Paypal, SpaceX: L’entrepreneur qui va changer le monde » écrit par Ashlee Vance et réédité chez Nouveaux Horizons.

 

J’ai vu que Tesla traverse une crise en ce moment, et peut-être que ses ambitions démesurées pourraient le perdre, mais Elon a montré par le passé qu’il savait trouver des solutions. Il a certes bénéficié de certains avantages de naissance et d’environnement, mais d’autres personnes avec autant d’avantages ou plus, n’ont pas réussi ce qu’il a accompli. Je pense que toute sa force se trouve dans sa vision et son ardeur à apprendre et à travailler pour la réaliser. S’il arrive à accomplir d’aussi grandes choses, à bouleverser des industries comme la construction automobile, l’énergie et l’aérospatiale, alors mon petit rêve d’amélioration de l’éducation qui me fait si peur, n’est sans doute pas impossible à réaliser. Et vous, quel est ce rêve fou que vous portez ?

 

Et bien sûr, n’oubliez pas de voter pour le Centre Eulis, en commentant « 1 » sous le post de Scheena Donia. Vous m’aiderez aussi à réaliser mon rêve. https://urlz.fr/9PLc

Les Chroniques De Tchonté

Young African woman addicted to God, Books, Ice Cream, Travels, Writing and much more. I want to transform the education system in Cote d'Ivoire. Isn't that great or crazy? Fotamanan (Welcome in Senoufo) to my world. Take a seat!

READ MORE
  1. En lisant cette biographie d'Elon musk il y'a deux points qui avaient retenu mon attention, le premier est que dans la vie on doit avoir toujours avoir à l'esprit qu'on se fait en faisant et qu'on se crée en créant, le second est que toutes les "grande " âmes de ce monde ont apparemment une particularité commune qui est l'amour de la lecture et de l'apprentissage. Pour moi, tu n'as aucune raison d'avoir peur pour ton rêve, car tu as sans nul doute les caractéristiques d'une Word changer .