Je viens de rencontrer la femme de ma vie. Petite robe noire, baskets blanches, cheveux enroulés en chignon, son physique la fait paraitre beaucoup plus jeune que les 51 ans qu'elle s'apprête à avoir. La femme de ma vie déborde d'énergie et est une sportive agguerie. Mariée, mère de trois garçons, Madame Isabelle Konaté a décidé de reprendre le sport dans sa quarantaine. Tout est parti d'une conversation banale avec la caissière de son supermarché habituel à Dakar. Elles ont toutes deux décidé de se remettre au sport en commençant par des courses à pied de 15 km. Aujourd'hui, elle se prépare à faire le marathon des sables au Maroc, pour la troisième fois. Elle sera la seule femme de l'Afrique subsaharienne à y participer. Elle avait réussi la première année à embarquer deux amies Sénégalaises. Son époux l'a accompagnée la deuxième fois et continue de lui en vouloir pour l'enfer qu'il a vécu. Cette fois-ci elle affrontera toute seule le désert du Maroc, mais avec le soutien et le suivi de deux Coachs en sport et nutrition et de ses élèves de CM2. C'est justement son école qui m'a rendu amoureuse. 

Isabelle Konaté a mis sur pied l'école de mes rêves. Une école qui entretient la curiosité des enfants et les aide à developer leurs talents. Une école qui offre aux enfants l'opportunité de s'instruire par eux-mêmes, de faire des recherches, de créer, d'imaginer, de rêver, de penser, de partager. Une école de créativité qui en plus est bilingue. J'étais déjà séduite par son attitude de championne quand elle parlait du sport, mais échanger avec elle sur le modèle éducatif à IBSA m'a fait complètement chavirer. IBSA (International Bilingual Schools of Africa) est une école de la maternelle au CM2. Les enfants n'ont pas de notes mais plutôt des pourcentages pour évaluer leur évolution. En plus des cours classiques, ils travaillent tous sur différents projets. Les petites classes font généralement du jardinage. Certains collectent actuellement des livres pour mettre en place une bibliothèque dans une école du quartier. Et les plus grands font des recherches pour accompagner la directrice dans son défi au Maroc. Les élèves d'IBSA font cours en anglais et en français et participent à de nombreuses sorties éducatives. Certains parents ne comprennent pas forcement cette nouvelle façon d'éduquer mais les enfants eux, bénéficient de plus de liberté pour apprendre et s'épanouir.

J'ai rencontré la femme de ma vie au siège de la compagnie d'assurance Allianz. J'y étais pour parler brièvement du Centre Eulis mais aussi représenter Ahiman Women, avec deux autres amies de l'association. À l'occasion de la journée Internationale de la femme, Allianz a décidé de faire un don à une association qui s'occupe de l'autonomisation de la femme et/ou de la jeune fille. Aïda qui y travaille a décidé de proposer Ahiman Women. Je n'étais pas censée être à la mini-conférence d'aujourd'hui. J'ai même traîné les pas avant de finalement accepter d'y aller en plus des deux autres membres du bureau. Et je suis tellement reconnaissante à Aïda d'avoir insisté. Sans elle, j'aurais raté l'occasion de rencontrer cette femme merveilleuse et la coach Khady qui l'accompagnait. Ensemble, elles m'ont encore plus motivée à me dépasser.



IBSA est la deuxième école que je découvre à Abidjan qui réalise exactement ce dont je rêve pour notre système éducatif. J'ai découvert la première dans une publication de Yehni Djidji. J'avais en tête de visiter un jour l'École Internationale St Joseph des Petits, mais je n'y suis toujours pas allée. Rencontrer Madame Isabelle Konaté aujourd'hui a fait trémousser mon coeur. Ça me conforte dans l'idée que ce dont je rêve n'est pas impossible. J'aurai là l'occasion d'apprendre auprès de quelqu'un qui a plus d'expérience et je pourrai en plus appliquer les mêmes méthodes au Centre Eulis in shaa Allah. J'avais l'intention d'écrire cet article après un tour à IBSA mais mon émotion ne pouvait pas être contenue. Il y a à peine quelques heures que je viens de quitter la femme de ma vie et j'ai déjà hâte de la revoir pour en savoir plus sur son parcours, lorsque je visiterai son école.

La femme de ma vie, Madame Isabelle Konaté, est mariée et mère de trois enfants. Elle est sportive, battante, aimante et passionnée. Je suis sûre que votre esprit n'est pas assez tordu pour imaginer que Je veux l'arracher à son époux. Je suis surtout amoureuse de la passion et la force d'esprit qu'elle dégage. Elle m'a donné envie de me remettre au sport - pour la millième fois - et je crois que Dieu l'a mise sur mon chemin aujourd'hui pour une raison particulière. Et vous, avez-vous déjà rencontré quelqu'un qui fait exactement une chose dont vous rêvez ?

Les Chroniques De Tchonté

Young African woman addicted to God, Books, Ice Cream, Travels, Writing and much more. I want to transform the education system in Cote d'Ivoire. Isn't that great or crazy? Fotamanan (Welcome in Senoufo) to my world. Take a seat!

READ MORE
  1. hum tu es forte !

  2. vraiment fière de te lire! j'espère vraiment que tu iras encore plus loin. tu as à peu près les mêmes aspirations que moi et je sens que je t'apprécie déjà beaucoup! :) au plaisir de te relire!

    • Merci beaucoup Carla!

  3. c'est ma directrice et c'est moi shouraya

    • J'ai été ravie de te rencontrer Shouraya!