Article sponsorisé écrit en pleine possession de toutes mes facultés. 

Je ne sais pas si écrire le premier post après le prix a été aussi difficile pour mes devancières. Ça fait plusieurs minutes que j’écris, lis, efface, récrit, efface à nouveau. Un peu comme si je craignais de ne pas dire quelque chose d’assez « intelligent ».  Je vais quand même me jeter à l’eau parce qu’il faut bien que je continue de partager mes pensées.

 

En 2015 j’ai demandé à quelqu’un de me dire ses trois livres préférés. Il a commencé par « c’est débile comme question, c’est quoi l’intérêt?» Il s’est lancé dans une longue satire sur le problème d’hiérarchisation de notre société. Ce n’est que plusieurs semaines après, sur mon insistance, qu’il a daigné me citer trois livres. Plutôt deux, et la carte de la Côte d’Ivoire comme troisième. Vous avez une idée du personnage.. J’ai souffert ce jour-là mais ce n’est pas le sujet principal de mon post.

 

Le Samedi 23 Septembre, la Compagnie Ivoirienne d’Electricité va récompenser les meilleurs élèves de la Côte d’Ivoire. Ce sont les élèves ayant obtenu les meilleurs résultats aux examens scolaires de 2017. Sur le coup quand j’en ai entendu parler, j’ai repensé à cette conversation de 2015, qui m’a appris que le plus important ne devrait pas être qui est le plus « fort ». Le plus important à la fin de l’année, devrait être ce que le groupe, toute la classe a appris ensemble, solidairement. Si vous êtes tentés de le dire, je vous devance. Le prix du meilleur blogueur est également une sorte d’hiérarchisation. La différence ici est que tout le monde peut l’obtenir un jour en travaillant pour s’améliorer et qu’une personne ne peut y prétendre plusieurs fois.
 

Je pense que c’est bien de mettre en lumière ceux qui excellent, mais que l’on devrait le faire de plusieurs manières. Certains élèves ne se sont peut-être jamais sentis valorisés malgré leurs efforts pour s’améliorer, juste parce qu’il y en a qui font toujours mieux qu’eux. On néglige parfois de féliciter les évolutions personnelles parce qu’on passe notre temps à comparer les uns aux autres. Qui de Rihanna ou Beyoncé est la vraie Queen? Entre Arafat et Beynaud qui est le meilleur? On ne voit pas que Kouadio a réussi à obtenir 11 de moyenne alors qu’il en avait toujours 9 ou 10. Tous les yeux sont braqués sur Koffi parce qu’il se tape chaque fois un 19.

 

 


Pendant mes cours à IUGB j’aimais bien donner des devoirs de groupe pour que les élèves s’entraident. Non seulement cela élimine le problème de la tricherie mais en plus ça permet à des étudiants - s’ils sont consciencieux - d’apprendre de celui qui comprend le mieux. L’une des choses que je veux changer dans le système éducatif ivoirien est le manque d’entraide. Il y'a des élèves qui sont bons dans certains domaines et moins bons dans d’autres. Au delà des groupes d’études qu’ils forment parfois hors de l’école, on devrait leur apprendre à travailler ensemble en classe pour que les forces des uns équilibrent les faiblesses des autres.

 

Je ne serai malheureusement pas à la cérémonie de récompense le Samedi. Je pense que les lauréats méritent d’être récompensés et que la CIE fait bien de promouvoir l’excellence. Mais j’espère qu’ils iront plus loin dans les années à venir. Je pense que ces prix ne doivent pas provoquer de la jalousie mais plutôt une envie de se surpasser. Pas juste pour recevoir des félicitations - même s’il en faut - mais pour être fier de son propre parcours. Les meilleurs élèves de Côte d’Ivoire, les meilleurs dans le blogging, et tout autre domaine, devraient se sentir investis d’une mission. Celle d’aider les autres à s’améliorer. Pas avec condescendance, mais dans le souci d’avoir une communauté plus forte ensemble au lieu de quelques individus qui se démarquent.

 

Le 23 Septembre, nous aurons l’opportunité de suivre la cérémonie en live, sur la page Facebook de la Compagnie Ivoirienne d’Electricité. Prenez le temps d’inviter quelqu’un. Un petit frère, une cousine, des neveux, des amis, pour regarder. Inspirez-vous de ceux qui sont mis à l’honneur pour leurs résultats, et travailler vous aussi pour être excellents dans vos domaines d’activités. Peu importe que l’on vous félicite également publiquement ou en privé, la meilleure récompense sera votre fierté personnelle.


 

The Ivorian Electricity Company rewards excellence


 

Sponsored article written with full possession of all my faculties.

I don’t know if writing the first post after the award was as difficult for my predecessors. It's been several minutes that I write, read, erase, rewrite, erase again. As if I was afraid not to say something "smart enough". I will still throw myself into the water because I must continue to share my thoughts.

In 2015 I asked someone to tell me what his three favorite books are. He began by saying, "it's silly as a question, what’s the interest?" He started a long satire on the hierarchy problem of our society. It was only several weeks later, on my insistence, that he deigned to cite three books. Two actually, and the map of Côte d’Ivoire as the third one. You have an idea of ​​the character. I suffered that day but it is not the main subject of my post.

 

On Saturday September 23rd, the Ivorian Electricity Company will reward the best students of Côte d’Ivoire. These are the students who achieved the best results in the 2017 national school exams. On the spot when I heard about it, I thought about the 2015 conversation, which taught me that the most important should not be who is the best. The most important at the end of the year, should be what the group, the whole class learned together, in solidarity with each other. If you're tempted to say so, let me go ahead. The the best blogger award is also a kind of hierarchization. The difference here is that everyone can get it one day by working to improve and that a person cannot claim it more than once.

 

I think it's good to highlight those who excel, but that it should be done in several ways. Some students may never have felt valued despite their efforts to improve, just because there are some who always do better than them. We sometimes fail to congratulate personal developments because we spend our time comparing people. Who of Rihanna or Beyonce is the real Queen? Who is the best between Arafat and Beynaud? We don’t see that Kouadio managed to get 11/20 while he used to have 9 or 10. We are focused on Koffi because he always gets 19/20.

 



 

During my classes at IUGB I liked to give group assignments so that the students could help each other. Not only does it eliminate the issue of cheating but it also allows students - if they are conscientious - to learn from the one who understands the best. One of the things I want to change in the Ivorian educational system is the lack of mutual aid. There are students who are good in some areas and less good in others. Beyond the study groups they sometimes make outside of school, they should be taught how to work together in the classroom so that the forces of some balance the weaknesses of others.

 

I will unfortunately not be at the awards ceremony on Saturday. I think the recipients deserve to be rewarded and the CIE is doing a great job at promoting excellence. But I hope they will go further in the years to come. I think that these awards should not cause jealousy but rather a desire to work better. Not just to receive congratulations - even if it’s needed - but to be proud of one own journey. The best students of Côte d'Ivoire, the best in blogging, and any other field, should feel invested with a mission. That of helping others to improve. Not patronizingly, but in order to have a stronger community together instead of a few individuals who stand out.

 

On September 23rd, we will have the opportunity to follow the ceremony live on the Facebook page of the Ivorian Electricity Company. Take the time to invite someone. A younger brother, a cousin, nephews, friends, to watch. Inspire yourself from those who are honored for their results, and start working to be excellent in your field. Regardless of whether you are congratulated either publicly or privately, the best reward will be your personal pride.

 

 

 

Les Chroniques De Tchonté

Young African woman addicted to God, Books, Ice Cream, Travels, Writing and much more. I want to transform the education system in Cote d'Ivoire. Isn't that great or crazy? Fotamanan (Welcome in Senoufo) to my world. Take a seat!

READ MORE

    N'hésitez pas à partager et donner votre avis / Feel free to share and comment