C’est un plaisir pour moi de découvrir la culture de certains pays Africains à travers snapchat. Je ne sais pas qui a eu l’idée de créer un compte snapchat communautaire mais chapeau à cette personne ! J’espère que vous n’êtes pas perdus. Si c’est le cas je vous explique. Wikipedia définit snapchat comme une application de partage de photos et de vidéos disponible sur les plates-formes mobiles de types iOS et Android. Moi je dirais que Snapchat à l’instar de Facebook, Instagram et Twitter est un réseau social. Seulement Snapchat permet aux utilisateurs de poster des photos et des vidéos de 10 secondes max qui disparaissent chaque 24h. L’objectif ? Permettre aux internautes de s’amuser sans que certaines traces demeurent. C’est vrai qu’on peut toujours faire des captures d’écran et user d’autres astuces pour enregistrer certaines publications, mais l’idée générale est que ce qui se passe dans snapchat disparaisse…

Depuis quelques temps, on peut découvrir des pays comme le Sénégal, la Cote d’ivoire, la Guinée, le Burkina Faso, le Cameroun (pour ne citer que ceux que je suis actuellement), grâce à des personnes sur place. Le concept est un peu différent de celui qui existait déjà sur snapchat et qui permet à plusieurs personnes de poster des snaps qui sont ensuite compilés pour présenter une ville, un pays ou un évènement. Dans ce cas particulier, des Africains se trouvant sur le continent ou ailleurs sont invités sur le compte pour une journée et présentent leur ville ou un évènement en cours. 

C’est un moyen pour différents Africains à travers le monde de partager leur quotidien, culture, et projets. Comme toute entreprise il y a parfois des dérapages. Certaines apparitions sont critiquées sur les réseaux sociaux. Mais dans l’ensemble, l’esprit est top. Certains en profitent pour faire connaitre leurs écoles, leurs initiatives personnelles et partager leur vision du développement pour l’Afrique. J’ai récemment regardé un Ted Talk sur la question de savoir si l’avenir de l’Afrique se trouve en ligne. Aujourd’hui avec toutes ces initiatives, j’en suis plus que certaine. Pour ne plus rien rater et parce qu’il est mieux que vous les découvrez par vous-même, suivez-vous aussi les comptes snapchat des communautés Africaines.
 

 

 Africans are on snapchat!

alt description

 
I’m glad to discover the culture of some African countries through Snapchat. I don’t know who came up with the idea of a community snapchat account but well done! I hope you are not lost. If so, let me explain. Wikipedia defines snapchat as an image messaging software product. I’ll say that like Facebook, Instagram and Twitter, Snapchat is also a social network. The difference is that Snapchat allows users to post photos and videos of 10 seconds max that disappear every 24 hours. The goal? To allow users to have fun without any remnant online. Yes people can still do screenshots and use other tricks to save some publications, but the general idea is that what happens in Snapchat disappears…

Since few weeks ago, we can discover countries like Senegal, Cote d’Ivoire, Guinee, Burkina Faso, Cameroon (to name only those I am following), thanks to people on site. The concept is a bit different from the one already existing on Snapchat that allows many people to post snaps which are then compiled to present a city, country or an event. In this particular case, Africans living on the continent and elsewhere are guests on the account for a day and present their city or an ongoing event.

It’s a way for different Africans worldwide to share their daily lives, culture, and projects. Like any business there are occasional slippages. Some appearances are criticized on social networks. But overall, the spirit is great. Some take the opportunity to promote their schools, their personal initiatives and share their vision of development for Africa. I recently watched a Ted Talk about whether the future of Africa is online. Now with all these initiatives, I am more than certain about it. To be aware of everything and because it’s better to discover it yourself, follow the snap accounts of the African communities.

 

 

 

Les Chroniques De Tchonté

Young African woman addicted to God, Books, Ice Cream, Travels, Writing and much more. I want to transform the education system in Cote d'Ivoire. Isn't that great or crazy? Fotamanan (Welcome in Senoufo) to my world. Take a seat!

READ MORE

    N'hésitez pas à partager et donner votre avis / Feel free to share and comment