J’ai détesté traduire ce texte en français. Je trouvais qu’il perdait de sa saveur. Il ne transcrit pas exactement toutes ces émotions que j’ai ressenties et couchées en anglais. Je vous recommande donc de lire la version en anglais si vous le pouvez, sinon bonne lecture quand même. 

 

Je veux quelqu'un avec qui je peux partager mes lectures. Pas juste comme un ami. Je veux quelqu'un qui serait à côté de moi en train de faire autre chose. Qui me toucherait avec certaines parties de son corps. Peut-être ses mains ou il aurait juste ses jambes sur ma hanche. Et je lui dirais ce qui se passe dans le livre que je lis. Je partagerais mon excitation avec lui. Je lui ferais savoir à quel point je suis heureuse, anxieuse ou furieuse, à cause de certains personnages fictifs. Je veux quelqu'un qui se moquera de moi quand je lui raconterai ces histoires. Qui comprendrait mes sentiments à propos des livres et peut-être même les partagerait. Je veux quelqu'un qui se soucie du fait que je prenne plaisir entre ces lignes. Quelqu’un qui serait couché à côté de moi et écouterait mes lectures, tout en touchant délicatement n'importe quelle partie de mon corps pour maintenir une connexion spéciale.

 

C'est drôle à quel point un livre peut vous emporter. Comment cela peut vous faire sentir. Et c'est probablement génial d'avoir une personne spéciale avec qui vous pouvez partager tous ces sentiments. Peut-être une fois que je serai mariée, j’achèterai des livres par paires pour que mon mari et moi puissions lire et rire ensemble. Bon, si nous lisons au même rythme, avons autant de passion pour la lecture, et avons tous les deux le temps de lire au même moment… Je ne sais pas si ça serait possible mais peut-être qu’on peut y arriver.

 

Au-delà de mon amour pour les drames il y a un autre aspect des histoires fictives que j'aime. Observer les gens tomber amoureux. Lire sur le processus, comment ils essaient de se séduire, comment ils se soucient de ce que pense l'autre. Ça me fait parfois tomber amoureuse également. Parfois, d'un personnage masculin et d’autres fois de ces histoires d'amour même particulières. En ce moment je lis «Famous» qui est basé sur fait réel. Un jeune homme ordinaire travaillant à Target est devenu célèbre après qu'une fille ait posté une photo de lui en ligne. 
 

 

Jilly Gagnon a écrit « Famous » à partir de l'histoire d'Alex de Target. L'histoire est racontée à partir des points de vue de deux personnages principaux: Rach et Kyle. Rach n'est pas vraiment populaire dans son lycée. Elle aime l'écriture créative et le théâtre et a un crush pour Kyle. Elle a pris une photo de lui travaillant dans un restaurant de hamburgers et l’a tweetée à son ami Mo. Elle ne savait pas que cette image changerait le cours de sa vie et rendrait Kyle célèbre. J'aime l'idée d'avoir chaque personnage racontant l'histoire d'où il se tient. On peut  voir que Kyle n'est pas aussi sûr de lui qu'il pourrait paraître pour d'autres personnes. On se rend compte que lui aussi pourrait être stressé et soucieux de ce que les autres pensent de lui. Peut être que ça aurait été encore plus intéressant d’avoir d’autres personnages racontant comment ils se sentent également. 

 

«Famous» pourrait être juste un autre livre d'adolescents - même si je n’en ai pas lu beaucoup dernièrement-.  C'est comme les films de Disney que j'aimais beaucoup il y a quelques années. Les histoires où le gars plutôt populaire tombe amoureux du vilain canard harcelé à l’école. Pourtant, malgré le fait que je sois habituée à ce genre de fins, je sentais mon coeur battre et le stress monter pendant ma lecture. Et c’est exactement ce que représente la lecture pour moi: des émotions! « Famous » en dehors de parler d'un de mes réseaux sociaux préférés, Twitter, a mentionné un sujet important que nous négligeons aujourd'hui: le cyberbullying (l’harcèlement ou intimidation en ligne). C'est fou comme il est facile pour certaines personnes de dire des choses méchantes à quelqu’un qu’ils connaissent ou non, juste en restant de l’autre côté d’un ordinateur. Le pire est qu’ils semblent ne pas se rendre compte que leurs mots peuvent blesser et détruire. Dans «Famous», j'ai partagé la peine de Rach mais j'ai aussi apprécié son sens de l'humour malgré tout ce drame. Ce livre m’a coûté 12900 CFA à La Fnac Cap Sud. Mon amie m'a dit que je dépense trop d'argent dans les livres. Mais je ne regrette pas du tout! J'ai adoré chaque partie de «Famous». Comment ça m'a fait me sentir, penser et écrire. Je l'ai tellement aimé que j'ai fini cet article avant la fin du livre. Et j'ai parcouru les 372 pages en une journée …

 


Falling in love with "Famous" 


I want someone I can share my readings with. Not just like a friend. I want someone who would be next to me doing something else. Touching me with some parts of his body. Maybe his hands or he would just have his legs on my hip. And I would tell him what happens in the book I'm reading. I would share my excitation with him. Let him know how happy or anxious or furious I am because of some fictional characters. I want someone who will laugh at me when I tell him about those stories. Who would understand my feelings about books and maybe even share it. I want someone who will care about me having pleasure between those lines. Someone just laying down next to me and listening about my readings while delicately touching any part of my body to maintain a special connexion.  

 

It's funny how far a book can take you away. How it can make you feel. And it's probably amazing to have a special person with who you can share all those feelings. Maybe once I'm married I will buy books in pairs so my husband and I can read it at the same time and laugh together. Well, if we read at the same pace and have as much passion for readings, and we both have time to read at the same time. I don't know if such thing could be possible but maybe we can make it happen. 

 

Beyond my love for dramas there is another side of fiction stories I like. Observing people falling in love. Reading about the process, how they try to seduce each other, how they worry about the other's thoughts. It actually sometimes make me fall in love too. Sometimes of a male character and other times of just the particular love stories. Right now I'm reading « Famous » which is based on a real life event. An ordinary young guy working at Target became famous after a girl posted a picture of him online. 

 

Jilly Gagnon wrote « Famous » from the story of Alex from Target. The story is told from the points of view of two main characters: Rach and Kyle. Rach is not really popular in her high school. She loves creative writing and theater and has a crush on Kyle. She took a random picture of him working in a burger restaurant and tweeted to her friend Mo. She didn't know that picture would change the course of her life and make Kyle famous. I love the idea of having each character telling the story from where he stands. We can see that Kyle is not as self-confident as he might appear to other people. We get that he might be stressed and worried about what others think about him. Maybe it would have been even greater to have some other characters narrating how they feel too.  

 

« Famous » could be just another teenager's book - although I haven't read much lately.- It's like the Disney movies I was fond of few years ago. The stories where the quite popular guy falls in love with the ugly duck bullied at school. Yet despite the fact that I was used to such endings, I could still feel my heart beat fastly and feel stressed while reading. And this is what reading is about for me: emotions! "Famous" apart from talking about one of my favorite social network, Twitter, mentioned one important topic we neglect today: cyberbullying. It's crazy how easy it has become for some people to say mean things to someone they know or not, just by staying on the other side of a computer. The worst is they don't seem to realize that their words can hurt and destroy. In « Famous » I have shared the pain of Rach but I also appreciated her sense of humor despite all this drama. The book cost me 12900 CFA at La Fnac Cap Sud. My friend told me I put too much money in books. But I don't regret at all! I loved every piece of « Famous ». How it made me feel, think, and write. I loved it so much that I finished this article before the end of the book. And I went through the 372 pages in one day… 

Les Chroniques De Tchonté

Young African woman addicted to God, Books, Ice Cream, Travels, Writing and much more. I want to transform the education system in Cote d'Ivoire. Isn't that great or crazy? Fotamanan (Welcome in Senoufo) to my world. Take a seat!

READ MORE

    N'hésitez pas à partager et donner votre avis / Feel free to share and comment