« The first woman » : Féminisme à l’ougandaise

Le problème quand on termine un livre excellent, c’est la crainte que le prochain ne soit pas à la hauteur. Je viens de terminer « The first woman » de Jennifer Nanbusuga Makumbi et il était exquis ! J’ai pris le temps de savourer les 400 et quelques pages. Je trouvais l’histoire un peu lente […]

Lire plus