Les dieux voyagent toujours incognito

Les dieux voyagent toujours incognito. Drôle de titre qui prend tout son sens au cours de la lecture. Rien ne se fait au hasard. Tout arrive pour une raison. C’est la leçon que l’on apprend en même temps que le personnage principal Alan Greenmor. Alan est un Américain qui part vivre en France après le décès de sa mère. Il a 24 ans et travaille en tant que recruteur à Dunker Consulting. Depuis quelques temps, il a du mal à travailler avec plaisir. Apres une déception amoureuse, il décide de mettre fin à ses jours. Prêt à sauter de la tour Eiffel, il fait une étrange rencontre. Yves Dubreuil lui sauve la vie et lui fait promettre de faire tout ce qu’il lui dira. Si Alan échoue ou refuse, il le paiera de sa vie. Commence une série d’épreuves dont le but est de construire l’estime de soi d’Alan et l’aider à surmonter ses peurs. Dans sa vie de tous les jours comme au travail, Dubreuil aide Alan à être réellement libre de ses choix.

Je parle rarement des livres que je n’aime pas. Laurent Gounelle m’a fait rire, parler toute seule devant mon livre, prendre des notes mais aussi stresser face à certains challenges d’Alan. C’est un livre qui parle de développement personnel de manière romancée. Il est simple et agréable à lire. Les expériences d’Alan nous permettent de saisir des philosophies de manière pragmatique. Les dieux voyagent toujours incognito est un ensemble de conseils que nous pouvons et devons appliquer au quotidien. Yves Dubreuil apprend à Alan et au lecteur à mieux réagir face aux critiques et à convaincre l’autre en se mettant à sa place.  Gounelle nous invite à prendre des risques. «(…) Il n’y a rien à perdre, seulement des choses à expérimenter. (…) Chacun peut voir la vie comme parsemées d’embuches à éviter, ou comme un vaste terrain de jeux qui offre à chaque coin de rue une expérience enrichissante à mener. »

Les seules limites que l’on a sont celles que nous nous imposons. Face aux situations qui nous déplaisent, exprimons notre désaccord, quitte à paraitre exigeants. C’est difficile de changer de comportement. Ce sont pourtant les nouvelles situations qui nous permettent d’évoluer. « Beaucoup de gens vivent aujourd’hui dans la caverne de Platon sans s’en rendre compte. Ils ont une peur bleue de l’inconnu et refuse tout changement qui les touche personnellement. Ils ont des idées, des projets, des rêves, mais ne les accomplissent jamais par milles peurs injustifiées, les pieds et les poings liés par des menottes dont ils sont les seuls à avoir la clé. »

Les dieux voyagent toujours incognito est le genre de livre qui change votre manière de voir les choses. Je l’ai aimé et je vous le recommande vivement.

Publié par

Passionnée de lecture, d'écriture, de voyages et d'éducation, je rêve de transformer l'éducation en Côte d'Ivoire. De la rendre plus interactive et inclusive. C'est pourquoi j'ai créé le Centre Eulis en 2017 et ce blog me sert de journal de bord pour tout ce que j'apprends au quotidien. J'écris des histoires, des comptes-rendus de livres, d'évènements, de voyages, mais surtout, je m'écris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s