2016 en livres

« Please know how powerful your voice and presence are and never stop sharing these gifts with others ». C’est le commentaire que Cari Guittard, l’une de mes profs, m’a laissée sous un de mes devoirs. En anglais c’est franchement plus classe, donc souffrez que je ne traduise pas. L’une des intervenantes que Cari a invité dans notre classe a dit une phrase que je tiens à ne pas oublier: « don’t take no as your instinct! » Cela pour nous inviter à toujours vivre de nouvelles expériences. C’est avec ces deux slogans que j’ai essayé de passer la moitié de 2016 et que je veux aborder 2017. 

J’ai vécu beaucoup de belles choses cette année. Des moches aussi mais c’est drôle, je n’arrive pas à m’en souvenir. Probablement parce qu’il y a eu plus de fous rires que de larmes al hamdoulilah. 2016 a été pour moi une année de maturité et de défis. L’un de ces défis a été de lire un livre chaque semaine. Je n’ai pas lu 52 livres cette année mais je me suis amusée et je suis assez satisfaite du résultat. 

Je partage avec vous la liste des 38 livres que j’ai lu entièrement en 2016 et j’aimerais bien avoir vos impressions si vous avez lu certains d’entre eux. Je vous parlerai de certains dans des articles ou vidéos in chaa Allah, stay tuned! Pour 2017, j’ai décidé de trouver et lire tous les Grand Prix Littéraire d’Afrique Noire Francophone in chaa Allah. Plus facile à dire qu’à faire parce que certains d’entre eux ne sont plus édités. Mais n’est-ce pas la difficulté d’un challenge qui le rend encore plus intéressant? Suivez moi sur YoutubeInstagramFacebook et Twitter pour ne rien manquer! Je vous souhaite de relever tous les défis qui se présenteront à vous pendant cette nouvelle année.  

1 – Tell me about the prophet Muhammad by Saniyasnain Khan

2 – 50 ans d’indépendances en 10 nouvelles écrit à la suite d’un concours d’écriture pour le cinquantenaire.

3 – La porte étroite de André Gide

4 – Le collier de paille de Khadi Hane 

5 – L’élégance du hérisson de Muriel Barbery

6 – Me before you by Jojo Moyes

7 -L’éternel amour de Maurice Bandaman

8 – Le baobab fou de Ken Bugul

9 – Things fall apart by Chinua Achebe

10 – Tribaliques de Henri Lopes 

11 – Jazz et vin de palme de Emmanuel Dongala

12 – Le clan des femmes de Hemley Boum

13 – Une femme, deux maris de Fatou Fanny-Cissé

14 – Madame la présidente de Fatou Fanny-Cissé

15 – Les germes de la mort, Brah La villageoise de Regina Yaou 

16 – Les germes de la mort, Marthe la snob de Regina Yaou

17 – Les germes de la mort Suzanne l’ambitieuse de Regina Yaou

18 – Les germes de la mort, Nimba source de vie de Regina Yaou

19 – Laguio, pleureuse professionnelle de Gbaka G. Marc

20 – The haidresser of Harare by Tendai Huchu

21 – L’étrange destin de Wangrin de Amadou Hampaté Ba

22 – Inassouvies nos vies de Fatou Diome

23 – Celles qui attendent de Fatou Diome

24 – Moi, Tituba sorcière de Salem de Maryse Condé 

25 – Ségou les murailles de terre de Maryse Condé 

26 – Hygiène de l’assassin d’Amélie Nothomb

27 – Attentat d’Amélie Nothomb

28 – Le cercle des tropiques d’Alioum Fantouré

29 – Ramata d’Abasse Ndione

30 – La vie et demie de Sony Labou Tansi 

31 – Aya de Yopougon tome 1 de Marguerite Abouet 

32 – Aya de Yopougon tome 2 de Marguerite Abouet

33 – Aya de Yopougon tome 3 de Marguerite Abouet 

34 – Compagnie Caiman de Israel Yoroba 

35 – Un livre dans la voiture de Diomandé Méléma

36 – Si je te disais de Stella Sanogoh 

37 – Les dieux voyagent toujours incognito de Laurent Gounelle

38 – Le jour où j’ai appris à vivre de Laurent Gounelle

39 – Le philosophe qui n’était pas sage de Laurent Gounelle

 Ceux que je n’ai pas terminé mais que je lirai peut-être en 2017.

1 – Réveil des coeurs et éveil des consciences Tome 2 de El hadj Diabaté Fousséni

2 – Les confessions de l’enfant-microbe de Samuel Dégni

3 – La maîtresse de mon mari de Madeleine Chapsal

4 – The memory of love by Aminata Forna

5 – Peaux noires, masques blancs de Frantz Fanon

6 – Rich dad poor dad by Robert T. Kiyosaki

7 – The element by Ken Robinson

8 – I’d rather be in charge by Charlotte Beers

9 – Tout grand changement est un ouragan de Charles Nokan

Publié par

Passionnée de lecture, d'écriture, de voyages et d'éducation, je rêve de transformer l'éducation en Côte d'Ivoire. De la rendre plus interactive et inclusive. C'est pourquoi j'ai créé le Centre Eulis en 2017 et ce blog me sert de journal de bord pour tout ce que j'apprends au quotidien. J'écris des histoires, des comptes-rendus de livres, d'évènements, de voyages, mais surtout, je m'écris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s