Je suis la Blogueuse de l’année.

Hier, je suis allée me coucher comme une personne ordinaire. Quand je me suis réveillée, j’étais la Meilleure Blogueuse Ivoirienne de l’année, avec plus de 100 demandes d’amitié. Mes notifications devenaient folles. Messages WhatsApp, tweets, messages et publications sur Facebook, tout le monde me félicitait. Les gens publiaient mes photos en disant à quel point ils sont fiers de moi et que je mérite cette reconnaissance. Je remerciais Dieu tout en me demandant comment est-ce que j’arriverais à répondre à toutes ces félicitations.

J’étais contente, je suis contente. J’ai dansé sur cette chanson dans la salle de bain. Je chantais pour moi-même « ne m’appelle plus par mon nom, appelle moi best blogger». Et j’ai ri. J’ai rigolé et j’ai souri pendant toute la journée. Mon obstination à répondre à tous m’a fait stresser face aux notifications, mais j’ai quand même souri. Je suis allée m’offrir un bon petit-déjeuner. Les gaufres n’étaient pas aussi bonnes que celles de Regis Glacier mais le jus d’orange était incroyable!

Une fois de retour, j’ai pris le temps d’aimer et de répondre à la plupart des messages et des commentaires. Je ne suis pas sûre de connaître la moitié des personnes qui me félicitent, mais j’espère qu’elles ne m’en voudront pas beaucoup si je ne les reconnais pas pendant des événements. J’ai toujours eu du mal à me souvenir des noms et des visages. Ce prix me causera probablement beaucoup plus de problèmes à ce niveau. Pourtant, ça reste agréable de voir que beaucoup de gens me suivent et apprécient ce que je fais sur le blog. Ce qui a commencé comme une petite aventure personnelle pour partager mes nouvelles, est devenu plus grand et mieux. Aujourd’hui, je n’arrive pas à lire certains de mes premiers articles de blog tellement je les trouve mauvais. Ça a été un parcours évolutif où chaque petite étape a contribué à me conduire ici.

Photo by E-voir agence
 

Je remercie ces deux demoiselles de SheIsTheCode qui m’ont poussée à m’inscrire pour les E-voir Blog Awards 2017. Je ne sais même pas pourquoi j’avais toutes ces raisons stupides pour ne pas concourir, mais merci Mariette et Youan de m’avoir mis la pression. Le soir où j’ai reçu le titre de Meilleur Blogueuse 2017, j’ai raté celui de L’Entrepreneur Social de l’année organisé par Orange. Pourtant, je les considère tous deux comme des victoires. Le prix Orange de l’Entrepreneur Social m’a boostée pour affiner mon business model et mon business plan pour le Centre Eulis. Ça a été une incroyable opportunité pour obtenir des feedbacks et des contacts utiles pour le Centre. Je n’étais pas aux deux événements car, comme vous le savez, je suis en Chine. Pourtant, je ne pense pas que j’aurais pu trouver de meilleurs représentants que les amies qui m’ont accompagnées pendant ces deux aventures.

La liste des personnes que je dois remercier pourrait faire un article à part entière. Mais je ne serai pas si longue. Je suis vraiment reconnaissante d’avoir ces trois amies dans ma vie. Elles sont là depuis le début. Elles ont dirigé les campagnes et parfois c’était comme si elles étaient encore plus motivées que moi-même. J’ai rencontré Manuella sur Twitter et nous sommes amies depuis 4-5 ans maintenant … Wow, aussi longtemps! Vous auriez dû la voir pendant la campagne du Prix de l’Entrepreneur Social! Chaque jour, elle rappelait aux gens de voter. Elle mentionnait même le Président de l’Assemblée Nationale et son équipe pour soutenir le Centre Eulis. Elle est le genre de personnes dont toute équipe a besoin pour rester motivée. Elle est également blogueuse et je suis heureuse qu’elle ait été celle qui a reçu mon prix pendant que les deux autres étaient à la cérémonie d’Orange.

Mélissa est unique. C’est une jeune femme sarcastique et bosseuse que j’admire. Elle blogue moins aujourd’hui mais à l’époque, j’avais l’habitude de partager mes nouvelles avec elle avant de les publier. Nous avons même écrit une histoire ensemble. Nadège et elle ont beaucoup travaillé sur la présentation finale du Concours de l’entrepreneur social. Elle est l’une des personnes vers qui je me tourne chaque fois que j’ai besoin de conseils sincères pour mon parcours personnel. Elle est exigeante envers elle-même et envers les gens qu’elle aime; et même si elle pourrait le nier, je sais qu’elle est dure avec moi parce qu’elle m’aime beaucoup.


Photo by Fulbert Koffi

J’ai découvert le blogging à travers le premier blog de Nadège pendant notre première année d’université. Elle m’a encouragé à participer au concours de l’entrepreneur social et, étant donné que je suis loin, elle a fait une excellente présentation devant les juges. Même si nous n’avons pas gagné de prix, elle a réussi à garder de bons contacts pour l’avenir. De Grand-Bassam à Atlanta, puis à Grand-Bassam de nouveau, nous avons vécu de super moments ensemble. Et même si parfois j’ai envie de la frapper – mais je ne le ferai pas puisque je ne suis pas partisane de la violence – je lui serai toujours reconnaissante pour son soutien. C’est une professionnelle du marketing talentueuse et je prie Dieu pour lui être aussi utile dans sa quête pour réaliser ses rêves.

Ces trois amies m’ont montré à quel point c’est important d’avoir des personnes compétentes sur lesquelles vous pouvez compter. Elles peuvent donc compter sur moi pour les exploiter encore et encore…

Félicitations à Stéphane pour le prix du Meilleur Blogueur, à la team Akpany pour le prix du Meilleur Blog Communautaire et à Mathias Kouadio pour celui du Coup de Coeur du Public. Merci à tous pour votre soutien et vos encouragements. Je tiens à remercier l’agence E-voir d’avoir mis en place les awards du blog et aux juges d’avoir décidé que j’en mérite un. Nous savons tous que ce n’est que le début de quelque chose de plus grand. Les grandes récompenses viennent avec des responsabilités encore plus importantes. Je ne serai pas parfaite, je ne l’ai jamais été et je n’ai jamais souhaitée l’être. Je ferai de mon mieux pour continuer à rechercher la meilleure version de moi-même. Malheureusement, la popularité a tendance à mettre les défauts sous les projecteurs. Quand vous remarquerez ces choses que vous ne voyiez pas avant, n’oubliez pas qu’aussi fière que je suis d’être la meilleure blogueuse de l’année, je suis toujours une personne ordinaire… avec un nouveau trophée 😎 

Publié par

Passionnée de lecture, d'écriture, de voyages et d'éducation, je rêve de transformer l'éducation en Côte d'Ivoire. De la rendre plus interactive et inclusive. C'est pourquoi j'ai créé le Centre Eulis en 2017 et ce blog me sert de journal de bord pour tout ce que j'apprends au quotidien. J'écris des histoires, des comptes-rendus de livres, d'évènements, de voyages, mais surtout, je m'écris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s