Comment répondre aux commentaires sur la toile ?

À mes débuts sur les réseaux sociaux et sur Twitter en particulier, j’ai fait énormément de faux pas. Je ne parle pas des soirées spéciales hashtags où nous tweetions des choses sans queue ni tête. Je pense particulièrement à cette fois où nous avons clashé un rappeur moyennement connu parce qu’il avait critiqué une star que l’on appréciait. Ah la bêtise quand tu nous tiens… 😩 Heureusement qu’à l’époque j’avais tellement peu de followers qu’il n’a même pas dû calculer mes tweets au milieu des autres. 

Des années plus tard, je suis chaque fois sidérée quand je vois les gens se donner en spectacle pour des choses qu’elles auraient pu gérer en privé ou juste ignorer. Je n’étais pas sûre que ce soit utile d’écrire sur le sujet mais dernièrement, j’ai vu des commentaires sous différentes publications qui m’ont donné envie de parler de comment répondre aux commentaires sur la toile.

Dans l’art des médias sociaux, Guy Kawasaki estime qu’il faut toujours réagir aux commentaires, même lorsqu’ils sont négatifs. Pour ceux qui suivent l’entrepreneur Gary Vee sur les réseaux sociaux, il a également mentionné l’importance de répondre aux commentaires parce que cela permet de créer des interactions avec ses abonnés et de mettre en place une véritable communauté. Mais doit-on répondre à tous les commentaires ?

Quand on commence à avoir une certaine popularité, il est évident que l’on ne puisse plus répondre à tous les commentaires à moins de ne faire que ça de sa journée. Mais on devrait au moins mettre des « likes » et répondre à quelques-uns lorsque c’est nécessaire. Toutefois, que l’on soit « populaire » ou non, il y a quelques erreurs à ne pas commettre lorsque nous commentons des publications ou répondons à des commentaires. C’est la raison pour laquelle je vous partage ce que j’ai appris en lisant « L’art des médias sociaux » et à partir de mon expérience personnelle.

1- Prenez toute l’audience en considération. 

Lorsque vous répondez à quelqu’un sous l’une de vos publications ou même celle d’une autre personne, rappelez vous qu’il ne sera pas la seule personne à le lire. Tous ceux qui auront l’occasion de voir vos réponses pourraient se faire une idée de vous à partir de ce que vous aurez répondu à quelqu’un d’autre. Ce n’est pas toujours utile de vouloir montrer coûte que coûte que avez de la répartie ou que vous savez « parler mal » comme tout bon ivoirien. Si un commentaire négatif nécessite vraiment que vous y répondiez, faites-le sans tomber dans la boue et pensez à tous ceux qui pourraient lire votre réponse. 

2- Supposez que les gens sont bien intentionnés jusqu’à preuve du contraire… 

C’est très facile de s’en prendre à quelqu’un pour ses écrits sans avoir pleinement saisi ce que la personne voulait dire. Il se peut que vous vous mettiez sur la défensive face à une question ou une remarque de quelqu’un alors que cette personne était sincère dans sa démarche pour mieux comprendre quelque chose, ou vous aider à vous améliorer. Au lieu de directement interpréter les choses dans le sens négatif, essayez de relire, de poser quelques questions et d’examiner les dires de l’autre avant de répondre de manière négative. 

3- Acceptez que l’on ne soit pas d’accord avec vous 

À l’image de la vie réelle, la toile est pleine de personnes de divers horizons qui ont différentes opinions. Les gens ne penseront pas forcement comme vous et vous devez l’accepter. Vous pouvez essayer de débattre sur un sujet mais lorsque cela semble ne mener nulle part, accordez-vous sur le fait que vous n’êtes pas d’accord et passez à autre chose.

Il y a quelques jours, j’ai discuté sur Twitter avec quelqu’un qui soutenait qu’il était facile en Europe d’avoir des prêts pour ouvrir une entreprise, même quand on n’avait pas forcement accompli quelque chose. J’étais d’accord sur le fait qu’il y avait sans doute plus de facilité là-bas qu’en Côte d’Ivoire, mais je lui disais que les banques étaient avant tout des business et qu’en Europe comme ici, elles n’accordent de prêts que lorsqu’elles sont sûres de pouvoir y tirer leur bénéfice. Elles examinent donc les dossiers en tenant compte des finances et du background de l’entrepreneur. Mais on avait beau échanger des tweets, la personne de l’autre côté de l’écran continuait de mettre l’accent sur le fait qu’on pouvait avoir des prêts de banques en Europe sans grande expérience. J’ai finalement conclu que ce n’était pas grave si on n’était pas d’accord.

4- Ignorez, Supprimez et bloquez

Sur la toile, il y a ce que l’on appelle un troll. « Le terme troll désigne, dans le jargon de l’internet, un personnage malfaisant dont le but premier est de perturber le fonctionnement des forums de discussion en multipliant les messages sans intérêt. » Ce sont des gens dont l’objectif est de publier des choses juste pour vous énervez. J’ai lu sur le site commentcamarche.net qu’il existe différents types de trolls (troll débutant, troll bête et troll méchant). Allez google pour plus d’informations. 

Quoi qu’il en soit, il faut surtout éviter de répondre aux messages d’un troll parce que c’est justement ce qu’il souhaite, créer la polémique en vous emmenant encore plus loin dans un débat inutile. Certaines personnes commentent sans même se rendre compte qu’elles trollent. Elles sont gratuitement méchantes, ou répondent de manière totalement hors-sujet à chaque fois. Vous n’êtes pas du tout obligé de leur répondre. Ignorez les. Vous pouvez supprimer les commentaires inappropriés (vulgaires, racistes, etc). Et vous pouvez même aller jusqu’à supprimer et bloquer ceux qui les postent de votre liste de contacts ou à les bannir de votre page. 

Guy Kawasaki va plus loin en suggérant également de signaler les trolls. Dans ces cas là, je pense qu’il faut le faire lorsque la personne est vraiment dans les extrêmes. Sinon, bloquer devrait suffire. 

5- Faites le ménage ! 

Internet a une mémoire et certaines personnes qui vous suivent attendent l’occasion de vous jeter à la figure des choses inappropriées que vous avez dites par le passé. Peu importe que vous ayez mûri. Peu importe que vous soyez totalement différent du stupide adolescent que vous étiez il y a une dizaine d’années. Il se peut qu’un tweet, un commentaire ou une publication Facebook que vous ayez posté dans votre insouciance du passé, soit utilisé pour discréditer votre présent. (La honte quand je vois mes écrits en abrégés 😩) 

Faisons attention à ce que nous publions en ligne que ce soit directement ou en commentaire. Si vous le pouvez encore, faites le ménage dans vos historiques, effacez des commentaires déplacés que vous auriez fait sous certaines publications. Il n’est jamais trop tard pour bien faire… sauf s’il y a déjà eu des captures d’écran…

J’ai écrit un premier article sur « L’art des réseaux sociaux »: 5 conseils pour améliorer votre présentation sur les réseaux sociaux. 

Cette année j’ai décidé de faire lire au moins 12 livres à 100 personnes. « L’art des médias sociaux » de Guy Kawasaki et Peg Fitzpatrick fait partie des livres du programme « J’Eulis ». Pour plus d’informations et pour inscrire, c’est par ici. https://goo.gl/forms/JNg2bTTaDVtXnHEu1

Publié par

Passionnée de lecture, d'écriture, de voyages et d'éducation, je rêve de transformer l'éducation en Côte d'Ivoire. De la rendre plus interactive et inclusive. C'est pourquoi j'ai créé le Centre Eulis en 2017 et ce blog me sert de journal de bord pour tout ce que j'apprends au quotidien. J'écris des histoires, des comptes-rendus de livres, d'évènements, de voyages, mais surtout, je m'écris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s